5 astuces pour bien vivre avec une petite pension de retraite

La retraite inclut une réduction des revenus et par conséquent une baisse du pouvoir d’achat. C’est en effet une situation délicate pour de nombreux séniors vu le coût de la vie qui est de plus en plus onéreux. Face à cela, voici pour vous 5 astuces pour bien vivre avec une petite pension de retraite.

Alimentation : miser sur les bons plans

L’alimentation fait partie des principaux postes de dépenses et elle ne cesse d’ailleurs d’augmenter. Un accroissement qui empêche beaucoup de retraités de satisfaire correctement ce besoin élémentaire.

A lire en complément : Retraite complémentaire: comment vérifier son compte de points Agirc ?

Vous rencontrerez de plus en plus de séniors à la recherche de bonnes affaires. En effet, l’objectif de tous les commerçants est d’écouler au maximum leur stock. Ainsi, vers le soir du marché, les promotions commencent par tomber.

C’est là que les retraités avec une petite pension profitent pour acheter certaines denrées périssables telles que du poisson, de la viande, des fruits et légumes… Tout ceci à des prix plus alléchants avec une qualité irréprochable.

A lire en complément : Les retraités doivent faire des activités qu'ils aiment pour rester actifs et éveillés

Logement : trouver des solutions pour pallier le coût

Face aux dépenses liées à l’énergie, la taxe foncière pour les propriétaires, les éventuels travaux, les charges de copropriété… vivre dans un logement revient cher. Pour donc faire face à cette cherté, les séniors bénéficiant d’une petite pension de retraite ont plusieurs solutions qui s’offrent à eux.

D’une part, ils peuvent opter pour la collocation en louant une partie de leur appartement. Cela leur allège non seulement les frais, mais leur évite également l’isolement. D’autre part, ils ont l’option du viager occupé qui est de plus en plus utilisée et dont le marché est en plein développement.

Opter pour un régime de retraite complémentaire

bien vivre avec une petite pension de retraiteSi vous savez que votre pension de retraite ne vous suffira pas, vous feriez mieux d’anticiper les choses quand vous en aviez encore la possibilité. De quoi s’agit-il réellement ?

Choisissez un régime de retraite complémentaire pour lequel vous cotisez pendant que vous êtes encore en fonction. Pour ce faire, vous avez les caisses de retraite complémentaire ARRCO et AGIRC qui vous permettent de transformer les points acquis pendant votre carrière en monnaie.

Souscrire une assurance-vie

L’assurance-vie n’est pas une épargne retraite, mais il a l’avantage de compléter vos revenus à la fin de votre exercice professionnel. Ici, vous avez deux manières de bénéficier de vos cotisations à savoir soit en rentes mensuelles, soit une fois en capital.

Avoir recours à l’ASPA

L’ASPA est l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées qui est un dispositif mis en place par l’État. Il s’agit d’une aide qui est versée aux personnes de plus de 65 ans vivant dans des conditions modestes. Elle est également dévolue à toute personne qui n’aurait pas suffisamment cotisé au cours de sa fonction.

à voir

Comment notre visage vieilli t-il ?

Le vieillissement est un phénomène naturel qui atteint aussi bien les femmes que les hommes. Il se remarque à plusieurs endroits du corps, notamment au ...