Quels sont les symptômes de l’insuffisance respiratoire ?

L’insuffisance respiratoire est une maladie qui se caractérise par une mauvaise oxygénation du sang. Ce qui est à l’origine des difficultés respiratoires. Puisque les symptômes de cette pathologie sont nombreux, ce guide explique l’essentiel que vous pouvez retenir à propos.

La cyanose est un symptôme de l’insuffisance respiratoire

L’insuffisance respiratoire peut être due à un faible taux d’oxygène dans le sang. Pour ce cas d’espèce, il n’est pas rare de remarquer l’apparition de la cyanose. Face à ce symptôme, le sang coule directement vers le cœur sans prendre par les alvéoles. Ces petits organes de l’appareil respiratoire s’assurent en effet d’extraire l’oxygène suffisant pour l’organisme.

A lire en complément : Robot assistant ElliQ pour seniors : autonomie et compagnie technologique

Étant donné qu’il y a dysfonctionnement alors, le sang pauvre en oxygène coule directement des veines vers la cavité gauche du cœur. Ce sang est ensuite projeté dans toutes les parties du corps et il s’en suit une coloration bleutée de la peau.

L’essoufflement

Ici, il s’agit d’une sensation pénible à respirer. La description de l’essoufflement varie en fonction des causes de l’insuffisance respiratoire. En réalité, celle-ci peut être liée à une obésité sévère, une intoxication alcoolique et pharmaceutique ou encore un œdème pulmonaire. De toutes les manières, les patients ont le ressenti d’un manque d’air.

A lire aussi : Comment la gouttière dentaire nuit peut améliorer votre sommeil et votre santé buccale ?

Ils ne sont donc plus capables de respirer profondément ou suffisamment. Du coup, ils remarquent la nécessité d’un effort supplémentaire pour augmenter le volume du thorax aussi bien à l’inspiration qu’à l’expiration. De plus, les personnes peuvent avoir le désir spontané et pressant de faire entrer de l’air même avant que l’expiration ne finisse. Ce symptôme peut également s’accompagner de toux ou de douleur au thorax.

La somnolence

insuffisance respiratoire

Man sleeping in his bed and snoring loudly

La somnolence est symptôme le plus fréquent chez les sujets atteints d’une insuffisance respiratoire. Que la pathologie soit due à un faible taux d’oxygénation du sang ou à une proportion importante de gaz carbonique, il y a somnolence. Cependant, elle se remarque plus dans le deuxième cas. En termes clairs, lorsqu’il n’y a aucun dysfonctionnement, le corps humain tente d’évacuer le dioxyde de carbone par une respiration profonde.

Néanmoins, quand l’activité respiratoire est touchée, ce processus prend inévitablement un coup. Par conséquent, les fonctions cardiaques et respiratoires ralentissent, ce qui conduit à une somnolence répétitive. Cette situation peut donc entraîner une perte de conscience.

En outre, quand l’insuffisance respiratoire apparaît à la suite d’une intoxication alcoolique ou pharmaceutique, c’est notoire de remarquer une situation de somnolence. Selon la gravité de la consommation des produits, l’individu peut entrer dans un état comateux.

Autre symptôme de l’insuffisance respiratoire

En cas d’insuffisance respiratoire, les patients peuvent également présenter d’autres symptômes. C’est le cas de la coloration grise ou blanchâtre observée à la bouche, autour des yeux et sous les ongles. Ce sont notamment les personnes de peau foncée qui présentent cet aspect.

La toux

La toux est un autre symptôme courant de l’insuffisance respiratoire. Elle peut être sèche ou productive, c’est-à-dire accompagnée d’expectorations. Dans certains cas, la toux peut même entraîner des douleurs thoraciques.

Il faut bien noter que la toux n’est pas toujours indicatrice d’une insuffisance respiratoire. Elle peut également survenir en réponse à une infection pulmonaire ou à une irritation des voies respiratoires causée par le tabagisme ou la pollution atmosphérique.

Lorsqu’elle est associée à d’autres symptômes tels qu’une respiration sifflante et difficile, il est recommandé de consulter rapidement un médecin pour éliminer toute suspicion d’insuffisance respiratoire.

Il ne faut pas négliger ce symptôme et il faut prendre toutes les mesures nécessaires pour soulager la toux et améliorer la qualité de vie du patient. Des traitements médicamenteux tels que des antitussifs peuvent être prescrits pour soulager cette gêne respiratoire importante.

La fatigue musculaire

La fatigue musculaire est un autre symptôme de l’insuffisance respiratoire. Le manque d’oxygène dans le sang peut entraîner une fatigue et une faiblesse musculaires, qui peuvent affecter la capacité du patient à effectuer des tâches quotidiennes simples telles que monter les escaliers ou marcher sur de longues distances.

La fatigue musculaire est souvent associée à d’autres symptômes, tels qu’une respiration rapide et superficielle, ainsi qu’à une diminution de la fonction pulmonaire. Chez les personnes atteintes sévèrement d’insuffisance respiratoire, la fatigue musculaire peut être si importante qu’un simple effort physique peut leur faire perdre leur souffle. Cela peut avoir un impact significatif sur leur qualité de vie.

Le traitement de ce symptôme dépendra en grande partie de sa cause sous-jacente. Dans certains cas, l’utilisation d’un appareil respiratoire pour aider à maintenir suffisamment d’oxygène dans le sang sera recommandée. D’autres traitements possibles incluent des médicaments pour améliorer la fonction pulmonaire et renforcer les muscles respiratoires.

Il faut consulter son médecin afin qu’il puisse procéder aux examens appropriés et établir un diagnostic précis. Un traitement précoce permettra au patient de retrouver plus rapidement sa qualité de vie normale.

à voir